Menu

Modele lv

Le modèle LV de Bosch FHP avec son armoire compacte est conçu pour s`adapter à la plupart des projets de remplacement commercial. Équipé des dernières technologies de compresseur, de moteur de soufflerie et de transfert de chaleur, ce produit fonctionne très bien dans les applications de la boucle d`eau et de la géothermie. Une variante du modèle L est la carabine modèle LC qui a un baril court et un stock d`épaule en métal pliable, ce qui le rend particulièrement approprié pour les officiers, les forces spéciales et la police antiémeute. Ces caractéristiques permettent également un haut degré de mouvement dans les espaces fermés ou les véhicules en mouvement. Cette version de carabine ne peut cependant pas être utilisée avec une baïonnette ou des grenades à fusil. Le modèle L est un fusil d`assaut de l`OTAN de 5, 45 × 45mm, développé à la fin des années 1970 dans l`établissement d`état de recherche et de développement des armes légères CETME (Centro de Estudios técnicos de Materiales Especiales) situé à Madrid. Le fusil conserve un grand nombre des éléments de conception éprouvés que l`Institut avait déjà utilisés dans ses fusils de combat CETME Model 58. [1] le boulon a également un extracteur de boîtier de cartouche, tandis que l`éjecteur est situé à l`intérieur du logement de la gâchette (l`éjecteur est soulevé par un ressort à l`avant du logement de la gâchette. Le support de boulon de recouvrement pousse l`arrière de l`éjecteur vers le bas assurant l`éjecteur est soulevé en place pour assurer l`éjection est chronométré correctement). L`arme est alimentée au marteau et dispose d`un levier de commande de feu, qui est également la sécurité manuelle. Le levier de sélection de sécurité et d`incendie est situé sur le côté gauche du récepteur, directement au-dessus de la poignée du pistolet, et dispose de trois réglages: « S » (espagnol: Seguro) — sécurité de l`arme (la gâchette est désactivée mécaniquement), « T » (espagnol: Tiro a Tiro) — feu semi-automatique et « R » ( Espagnol: ráfaga) — feu entièrement automatique (les fusils de production initiaux avaient également une option de sélection de rafale, qui a été abandonnée). Le modèle L se déclenche à partir d`une position de boulon fermée et utilise la cartouche de la norme OTAN de SS109 × 45mm chargée avec le projectile de grain de 62.

INI (Instituto Nacional de Industria, une usine d`État) a fait des munitions était plus sale et a donné beaucoup plus de pression de chambre que les munitions standard de l`OTAN, et a été l`une des sources de problèmes de fiabilité (amorces durs étaient en partie responsable, aussi). Lors des exercices conjoints de l`OTAN, les unités étrangères avaient tendance à être averties de ne pas utiliser de munitions espagnoles si leurs fusils étaient exploités au gaz [sources nécessaires]. Le CETME Model L est équipé de vues en fer réglables constituées d`un poteau avant (corrigé mécaniquement pour l`élévation) en deux versions « épaisses » et « minces » (pas de désignation officielle). Thin post a été mieux pour le tir de précision, mais il pourrait facilement plier si frappé. Comme il était bien protégé ce n`était pas beaucoup d`un problème, et il a été préféré sur la version plus épaisse.